orthodontie adulte genève, , docteur Rioux orthodontiste

A quel âge venir chez l’orthodontiste

o La prévention débute dès le plus jeune âge. En effet, l’allaitement maternel favorise le développement harmonieux du visage d’un enfant, notamment à cause de la gymnastique musculaire intense que représente la tétée au sein.

o Les malpositions des dents et des mâchoires étant soumises à une double origine héréditaire et acquise, certains de ces troubles peuvent s’aggraver ou induire des pathologies secondaires au fur et à mesure de la croissance d’un individu. Des méthodes de prévention, définies par une suite de mesures justes appliquées au bon moment, permettent de minimiser les besoins de soins et d’améliorer l’efficience des thérapeutiques.

o Les indications des traitements orthodontiques précoces, réalisés entre 5 et 10 ans, sont maintenant bien décrites. Sans être systématique, la prise en charge des patients alors que toutes les dents définitives ne sont pas évoluées permet, dans certains cas, une bonne amélioration du pronostic.

Communiqué de presse FFO: le rôle clé de la prévention et des traitements orthodontiques précoces, mai 2017.

Chez l’adolescent, l’orthopédie dento-faciale traite des anomalies établies, en portant une attention particulière à l’esthétique du visage et à l’occlusion de la denture adulte. Généralement ces traitements profitent du pic de croissance pré-pubertaire afin d'être le plus efficaces possible, surtout si un décalage des mâchoires est présent. Il est possible de situer votre enfant sur sa courbe de croissance grâce à l'analyse de ses vertèbres sur la téléradiographie de profil réalisée lors du bilan orthodontique

 

 

Chez l’adulte, la croissance est finie, le traitement sera souvent un traitement de compromis selon le principe de la balance coût/bénéfice/risque. L’orthodontie, parfois en association avec la chirurgie maxillo-faciale, s’efforce de disposer les dents de manière à :

- assurer une fonction masticatrice optimale,

- améliorer l’apparence du visage et de la denture,

- faciliter, éventuellement, la réalisation de prothèses dentaires

Dans tous les cas, ces traitements orthodontiques amélioreront les fonctions vitales qui sont la mastication, la déglutition, la respiration et la phonation. L’harmonie et l’équilibre même de ces fonctions seront la garantie de la stabilité d’un tel traitement. L’aspect esthétique sera également concerné mais n’est qu’une des composantes de ce traitement.

Pour toutes ces raisons, tout problème médical connu doit nous être immédiatement signalé avant ou pendant le traitement.

"Ne suis-je pas trop âgé pour déplacer mes dents?", "Est-ce que cela vaut bien le coup, à mon âge?".

Oui. L'orthodontie est un choix raisonnable et raisonné chez les seniors. Quand nos patients de plus de 60 ans viennent en consultation, il y a souvent, en plus du désir d'amélioration esthétique, un désir de maintien de leur capital biologique.

En préservant l'intégrité de leur dents avec un traitement orthodontique, les seniors peuvent éviter les transformations soudaines de leur denture et de leur sourire et ainsi maintenir leur identité. Des choix thérapeutiques qui combinent médecine dentaire (facettes, implants etc...), soins parodontaux ou encore chirurgie, permettent d'éviter la sénescence du visage, et en particulier de sa partie inférieure.

Grollemund B, Rinkenbach R. Séniors et orthodontie : du déni au choix raisonné [Seniors and orthodontics: from denial to a reasonable choice]. Orthod Fr. 2014 Sep;85(3):223-33. French. doi: 10.1051/orthodfr/2014014. Epub 2014 Aug 28. PMID: 25158745.